About

Mes amis disent de moi que je suis une artiste…

mais au sens large du terme.

Mon premier amour, c’est la musique. J’ai commencé à chanter bien avant de savoir parler. Et c’est ce que vous connaissez le plus de moi. [voir la biographie ci dessous] Chanter, c’est pour moi vital, indispensable, cela fait parti de moi [pas très original, mais criant de vérité].

Mais, j’ai aussi toujours dessiné : je m’enfermait pendant des heures dans ma chambre en gribouillant, sans ne jamais montrer mes dessins.

J’ai toujours écris : des poèmes, des chansons, des histoires, mon journal

J’ai toujours aimé jouer la comédie,être sur les planches ou devant la caméra, faire le clown

Je me suis toujours émerveillée du monde qui m’entoure, et curieuse de tout comprendre, de tout savoir [sauf les maths, je l’avoue !]

J’ai toujours rêvé…rêvé que tout était possible et surtout que l’on pouvait être soit entièrement , sans détour.

When my friends talk about me they say  I am an artist …

but in the broad sense of the term.

Music is my first love. I started singing before i could talk. And this is what you know about me the most. [see bio below] Singing for me is vital, indispensable, it is part of me [not very original, but so true !].

But I also always drawn: I locked for hours in my room doodling, without ever show my drawings.

I always write: poems, songs, stories, my diary

I’ve always loved acting, being on stage or in front of the camera or make  laugh people around me

I am always amazed at the world around me, and curious to understand everything, to know everything [except math, I admit!]

I always have this dream … that everything is possible and especially that we could be either entirely, straightforward.

Biographie Officielle 2012 – Raphaëlle Dess

Raphaëlle Dess is ready ! (*)

Raphaëlle Dess est une folk singer.

L’univers lui va comme un gant. Un gant de soie, évidemment. Sensuel, objet de tous les plaisirs. Source sans cesse renouvelée de belles et douces émotions. Lors de son passage à La Nouvelle star en 2007, Manu Katché, qui n’était pas le plus tendre en matière de compliments, la disait « digne des plus grandes folkeuses ».

Auteur et compositeur, elle a mûri cet album, son premier, avec des collaborations et des emprunts choisis. Damien Pisano (compositeur et guitariste folk) est quasi omniprésent, sauf sur Already Seven et Dobeedobee , deux titres composés par Jackson Mackay et sur « Les maux de mes songes » composé par Thierry Geoffroy.

Au folk anglo-saxon des ses aînées qui l’ont inspirée (Alisson Krauss, Carole King, Joan Baez, Eva Cassidy), Raphaëlle apporte sa french touch. Mieux encore, son caractère. Celui d’une femme qui aime la vie. Spontanée, tout en sensualité. Avec cette voix qui caresse l’oreille pour mieux raconter, en français ou en anglais, l’amour, l’enfance, le temps qui passe, les choses simples de l’existence. Une nostalgie teinté de sourire. Celui qui est souvent accroché à ses lèvres. Et qui peut se prolonger par un rire franc et généreux.

Après The One, un CD 2 titres sorti dans le sillage de La Nouvelle Star, Raphaëlle a multiplié les expériences scéniques. N’a jamais arrêté de chanter. Surtout, en perfectionniste, elle a pris le temps de penser son premier album.

Aujourd’hui, elle est prête, assure-t-elle. Au point de l’affirmer en titre de son album : I’m ready.

Pour s’en convaincre, il suffit de se laisser guider dans ce voyage musical dont le départ est annoncé pour le 1er Novembre 2011

Philippe Dépalle

(*) Raphaëlle Dess est prête !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s